Tous droits réservés

Blog

Arno @ Escall (Saint Sebastien) – 29 septembre 2017

Cela fait déjà plus d’un an qu’Arno sillonne les routes avec Human Incognito. Si l’on en croit ses propos, ses albums ne sont qu’un prétexte pour retourner sur scène. Ce qui me convient parfaitement car cela va me permettre de recroiser son chemin ce soir.Un décor minimaliste attend les musiciens Mirko Banovic à la basse, Filip Wauters à la guitare, Thomas Vanderplaetse aux claviers et Laurens Smagghe à la batterie et bien sur notre belge préféré pour le chant et l’harmonica. Malgré une formation classique pour ce type de live, nous découvrirons certains arrangements plus électriques que par le passé.C’est dans une salle bien remplie et sous l’ovation du public que le groupe fait son entrée. Les premiers mots d’Arno sont « Je suis content que tout le monde a payé[…]

Matmatah @ Stereolux (Nantes) – 22 mars 2017

Après neuf ans d’absence, c’est avec une certaine impatience que je me rends à Nantes au Stereolux pour assister au concert de Matmatah. La moyenne d’âge est plutôt élevée dans cette longue file d’attente qui s’étire déjà devant les portes de la salle. Est-ce par nostalgie, ou par curiosité ? Une chose est certaine : nous avons visiblement tous envie de les revoir sur scène défendre leur dernier album « Plates coutures« , qui certes ne révolutionne pas le style mais reste fidèle aux inspirations […]

Miët + Shannon Wright @ VIP (Saint Nazaire) – 24 fevrier 2017

Ce vendredi soir au VIP les artistes féminines sont à l’honneur. Avec pour débuter cette session, la jeune nantaise Miët. J’ai eu l’occasion de la croiser l’année dernière en première partie de Jeanne Added et sa prestation m’avait interpellé. C’est donc avec un plaisir non dissimulé que je la retrouve sur scène.Elle garde la même recette, une basse, des loops torturés et saturés et une voix tantôt douce tantôt percutante. Un set qui passe trop vite, preuve que l’on ne s’ennuie pas en écoutant les titres : Jacob’s  Sleeper, The Earthquake, Angst, Púca, Safe Alley, The Forge, Blame, Stru, pour finir par le poème A Noiseless Patient Spider de Walt Whitman. Elle a aisément capté l’attention du public afin de l’amener dans son univers musical. Si l’occasion de voir Miët se présente, saisissez la.Pendant que Shannon Wright se prépare pour défendre son onzième album « Division ». On découvre une configuration scénique minimaliste : son piano situé à gauche, sur la droite la batterie de Raphaël Séguinier et en arrière-plan central David Chalmin au clavier et à la guitare. Quelques luminaires ronds disséminés sur la scène pour renforcer le côté intimiste lorsqu’elle est au piano. Pourquoi ce grand vide au milieu ? Il permet à Shannon Wright de s’exprimer lorsqu’elle est au chant et à la guitare, et finalement on s’aperçoit qu’il lui faut de l’espace lorsqu’elle n’est plus au piano mais j’y reviendrai[…]

Dionysos @ Stereolux (Nantes) – 28 avril 2016

Cela faisait 4 ans que le groupe Dionysos ne s’était pas produit sur une scène Nantaise. Il faut dire que l’aplasie médullaire, maladie du sang rare et grave, contractée par Mathias Malzieu en 2013, aurait pu lui être fatale. Heureusement, il s’en est sorti et à trouver la force, d’exorciser ce mal en écrivant un livre Journal d’un vampire en pyjama et un album Vampire en pyjama. Bien que ces deux œuvres traitent d’un sujet difficile, on y retrouve tout l’univers de Dionysos avec sa douce poésie et ses jeux de mots.Alors ce soir au Stereolux, on sent le public impatient et heureux de retrouver toute la bande. Mathias fera son entrée par le fond de la salle traversant la foule, un porte-voix incandescent à la main. Un tiers du set sera dédié à leur dernier opus, Chanson d’été,  Skateboarding sous morphine, Hospital blues, Vampire de l’amour, Vampire en pyjama[…]

Mass Hysteria + Mud Digger @ VIP (Saint Nazaire) – 31 Mars 2016

Ce sont les nazairiens de Mud Digger qui ouvraient pour Mass Hysteria ce jeudi 30 mars. Pour être honnête je ne connaissais pas ce groupe, formé par d’anciens membres d’Inksane, Underskin, Inkorporate,…. Leur son est un savant mélange de death metal et de hardcore. Et cela fonctionne plutôt bien avec deux chanteurs qui se « tirent la bourre », des musiciens qui font le boulot et une bonne dose de bonne humeur. Le plaisir qu’ils ont à jouer au VIP est palpable, ils ne s’en cachent pas et surtout c’est très communicatif, du coup on se retrouve rapidement à headbanger à leur côté. Si ce n’est pas la musique que j’écoute le plus, je n’ai finalement pas vu le temps passer, ce qui est plutôt bon signe. Ils peuvent quitter la scène avec le sentiment du devoir accompli.[FAG id=10440]Après un changement de plateau rapide, Mass Hysteria fait son entrée, évidemment on ne les présente plus : ils font partie de la scène metal française depuis plus de 20 ans[…]